Home > Communiqués de Presse > Maintenons l’élevage en Touraine !
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Maintenons l’élevage en Touraine !

12.02.2018

La Confédération paysanne de Touraine soutient l'action menée par l'UDSEA*, les JA* et des paysan.nes mercredi 7 février pour maintenir la délimitation actuelle des zones défavorisées, qui donnent accès à l'aide ICHN* (indemnité compensatoire de handicaps naturels).

Le ministère de l'agriculture doit rendre sa proposition de carte des nouvelles zones défavorisées au Président Macron le 15/02/2018. En l'état actuel, cette nouvelle carte exclue de nombreux éleveurs de Touraine, pour qui l'ICHN* est pourtant vitale à la survie de leur exploitation. Ce serait une décision dramatique, d'autant plus que cette carte sera fixée pour des dizaines d'années.

A l'heure où beaucoup d'éleveurs envisagent des cessations d'activités et où d'autres renoncent à s'installer, ce changement de zonage représente une nouvelle incertitude économique, qui va peser lourd dans l'avenir de l'élevage et sa répartition sur le territoire. Le soutien aux éleveurs via ce zonage est pourtant une condition indispensable au développement d'une agriculture paysanne qui redonne de la vie aux zones rurales et un avenir aux paysannes et aux paysans !

Pour la Confédération paysanne il est indispensable de maintenir la carte en laissant les zones défavorisées telle qu'elles étaient précédemment. Un nouveau zonage, même compensé par un déclin progressif des aides, n'est pas acceptable car il mettrait en péril de nombreuses fermes d'élevage.

Le ministère a les moyens de financer l'ICHN* en maintenant le zonage actuel : il peut transférer des financements du premier pilier de la PAC* au second pilier. Ce transfert pourra être augmenté en 2019 pour couvrir ce nouveau zonage, associé à un paiement redistributif à 20%. Et pour garder assez de financement pour les éleveurs, il suffit de ne pas ouvrir l'ICHN* aux productions végétales et de ne pas assouplir les critères actuels de l'ICHN*.

La Confédération paysanne de Touraine appelle donc le gouvernement à prendre la mesure de l'enjeu de l'ICHN* pour la survie de l'élevage. Les enjeux climatiques, sociétaux, environnementaux, territoriaux appellent à un maintien, voire une réintroduction de l'élevage en plein air dans de nombreux territoires où il a disparu. Il en va de la survie de paysan.nes, nous ne pouvons prendre ce zonage à la légère.

La Confédération paysanne de Tourain e s'associe à l'action prévue ce soir 12 février pour défendre le maintien de l'élevage sur tous les territoires !


Contacts :
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Touraine
8 allée des rossignols 37170 Chambray-lès-Tours / 02 47 28 52 16 / contact@confederationpaysanne37.org