Home > Actualités > La grosse ferme laitière de Preuilly-sur-Claise pollue de ...
Partager sur :
EAU
18.07.2014

La grosse ferme laitière de Preuilly-sur-Claise pollue de nouveau; la Conf'37 interpelle le préfet.

De nouveau, le 18 juin, le lisier de cette ferme a été déversé dans les fossés, polluant ainsi la Claise. Après différentes démarches auprès de l'administration sans effet, la Confédération paysanne adrtsse une lettre ouverte au préfet
Monsieur le Préfet,
 
Le 1eravril dernier, nous manifestions devant l'exploitation de Monsieur Dagoré au lieu-dit«La Parentière» sur la commune de Preuilly-sur-Claise. Nous dénoncions une fois de plus la pollution de la Claise et de son environnement par du lisier. L'exploitant des lieux, présent ce jour-là nous a dit qu'il s'agissait d'un accident et que son exploitation était plutôt un modèle, une référence en termes d'épandage. Il évoquait même l'idée de faire" ferme ouverte" pour évoquer ces nouvelles techniques.
 
A nouveau, ce 18 juin, il y a encore eu un nouvel «accident» d'épandage ! Une nouvelle fois du lisier a été déversé dans la Claise.
 
Monsieur le Préfet, que font les services de la DDPP? Comment de tels faits peuvent-ils se répéter alors que notre syndicat ainsi que les maires des communes concernées ont à plusieurs reprises interpelé l'administration? Lors d'un échange téléphonique fin mars,
Madame Roland, directrice de la DDPP, nousaffirmait n'être au courant de rien.
 
Suite à notre action du 1er avril, nous avons envoyé à la DDPP  un compte-rendu de
nos observations (en annexe). Force est de constater qu'aucune suite n'a été donnée pour empêcher que ne se reproduisent de nouveaux problèmes d'épandage.
 
Lors de l'enquête publique pour la création de ce siteau lieu-di t«La Parentière», la Confédération Paysanne de Touraine s'était opposée à une telle extension, en soulignant notamment que l'exploitation ne pourrait pas respecter le plan d'épandage. On voit ce qu'il en est aujourd'hui: leplan d'épandage n'est pas respecté, lisiers et fumier sont épandus au plus près de l'exploitation et le voisinage comme l'environnement en subissent les conséquences.
 
Le déversement de ce 18 juin dans la Claise n'en est qu'une preuve de plus.
 
Les services de l'Etat sont de plus en plus tatillons, dans un objectif de protection de
l'environnement que nous partageons d'ailleurs, même si nous regrettons parfois les difficultés qui en découlent pour les exploitations avec peu de moyens. Mais pourquoi alors fermer les yeux sur les problèmes d'épandage de cette grosse exploitation?
Y aurait-il deux poids deux mesures?
 
Espérant que vous prendrez en considération ce qui n'est plus supportable et ferez appliquer le plan d'épandage, je vous prie de croire en nos sentiments respectueux.
 
Pour la Confédération Paysanne d'Indre-et-Loire,
 
Le porte-parole Vincent PELTIER

En téléchargement :

    Lettre ouverte au préfet
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Touraine
8 allée des rossignols 37170 Chambray-lès-Tours / 02 47 28 52 16 / contact@confederationpaysanne37.org