Home > Actualités > Formation Sécurité Sociale de l'Alimentation, une belle et riche ...
Partager sur :
REVENU PAYSAN
23.11.2021

Formation Sécurité Sociale de l'Alimentation, une belle et riche journée !

23.11.2021 -
La Conf' 37, l'ADEAR 37 et INPACT organisaient une journée de formation sur la Sécurité Sociale de l'Alimentation lundi 22 novembre. L'objectif: mettre autour de la table paysan.ne.s, centre sociaux, militant.e.s associatif.ve.s pour parler accès à une alimentation de qualité et renforcer la dynamique locale.

Dans la salle des paysan.ne.s installé.e.s, des personnes en cours d'installation, des travailleurs et bénévoles des centres sociaux la Rabière (Jouè Les Tours), Centre Plurielle (Sanitas – Tours), des femmes de l'association Naïa (Saint-pierre des Corps), des militant.e.s associatif.ve.s (CID-MAT, Greenpeace, ANV-COP21, Table de Jeanne Marie, La Cabane, Les amis de la Conf…).

Tout le monde est venu pour échanger sur le thème de la Sécurité Sociale de l'Alimentation et voir comment pousser cette proposition au niveau local.
 

D'un côté de plus en plus de personnes n'ont pas les moyens de choisir leur alimentation du fait notamment d'une augmentation constante des dépenses contraintes (loyer, énergie, assurance…) et d'une répartition inégale des richesses. De l'autre beaucoup de paysan.ne.s ne se rémunèrent pas à la hauteur d'un SMIC* horaire pour leur travail et ne peuvent pas entrer dans la course au prix les plus bas encouragée par les politiques publiques depuis 50 ans (mise en concurrence, accord de libre échange, subventions PAC*…). Au milieu un système d'aide alimentaire qui sert à écouler les surplus de l'agro-industrie (tout en les défiscalisant) grâce au travail gratuit de milliers de bénévoles.

Face à ce constat d'un modèle alimentaire qui dysfonctionne, la Sécurité Sociale de l'Alimentation est une solution qui nous paraît pertinente pour garantir le droit à une alimentation. Cela ne signifie pas uniquement d'être à l'abri de la faim mais plutôt de garantir les quatre besoins liés à l'alimentation (bonne santé physique et psychique, se faire plaisir, aspect social du repas partagé, identification culturelle). Elle permettrait également de bloquer un budget pour chaque personne (150 euros) dédié à l'alimentation afin qu'elle ne soit pas la variable d'ajustement du budget contraint des ménages les plus précaires. Cela aurait pour conséquence directe de garantir un marché solvable aux paysan.ne.s qui produisent des produits locaux et sains !

Pour plus d'informations sur ce projet vous pouvez lire la BD sur le sujet ou aller sur le site web du projet.

Les échanges de la journée furent riches notamment grâce aux apports de l'intervenant Mathieu Dalmais (InPact) et à la rencontre entre des publics qui jusqu'alors ne se croisent que trop peu souvent.

La journée s'est clôturé par un banquet préparé par les membres de l'associations Naya avec des produits de paysan.ne.s de la Confédération Paysanne. L'occasion de confirmer notre intuition : partager un bon repas, cuisiner ensemble et l'un des meilleurs moyens de parler du métier de paysan et des problématiques liés à l'alimentation !

Un grand merci à toutes les personnes qui ont rendu cette journée et ce repas possible!

Ce travail donnera lieu a des suites pour renforcer une dynamique déjà existante au niveau de la ville de Tours. Un compte rendu de la journée et une vidéo seront produits prochainement.
Si vous souhaitez être tenu informé n'hésitez pas à le signaler à paul.froger@adear37.org.

 

TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Touraine
8 allée des rossignols 37170 Chambray-lès-Tours / 02 47 28 52 16 / contact@confederationpaysanne37.org